Les trouvailles de Rwatuny

Changement de paradigme

Les derniers mois ont été dur dans le monde du «blogging» :

  • Posterous, racheté par Twitter a fermé ses portes le mois passé.
  • Clipboard, racheté par Salesforce, ferme ses portes ce mois-ci.
  • Google abandonne Reader son service de lecteur RSS.
  • Tumblr a été racheté par Yahoo.

Ces divers évènements m’ont emmené aux conclusions suivantes :

  1. Il est important si on veut assurer une pérennité à notre présence web de ne pas dépendre d’une entité qui peut disparaître du jour au lendemain au gré des sursauts d’une industrie assez volatile.
  2. Qu’il est illusoire d’essayer d’être présent partout.
  3. Que s’il est bon d’utiliser les réseaux sociaux et autres plate-formes de distribution de contenu (microblogging ou autre), il faut que les efforts utilisés soient minimes.

En conséquence, j’ai décidé que désormais je vais me concentrer sur mon site principal. Sur les autres plate-formes (e.g. blogger, wordpress.com), les contenus déjà créés resteront en place mais il n’y aura plus de nouveaux articles.

Ça continue sur rwatuny.net


I still find it incredible that we still use word “race” as a cultural determinant… I detest what we’ve done to ourselves. Out of a need to make ourselves different from one another, we’ve made the word “race” a way of expressing culture. There’s no such thing… I just heard one of the most prolific statements done by one of the great humanitarians, he’s really trying to organize and bring us together, and he used the word “race” as if there is a Latino race, an Asian race, an indigenous race, a Caucasian race. There’s no such thing as a Latino race. There never has been. There never will be. There’s only one race, and that’s what the show brought out. That is the human race, period.

— A special BSG Panel was held at the UN, where leaders from the different United Nations Councils showed clips from the show and discussed the shows importance in attacking the same issues they fight on a daily basis. A forum for discussion was then opened to some cast members and creators of the show, EJO was one of them. During the panel a Council Leader used the word “race” when speaking of the UN Charter on Human Rights, which lead to the following remarks by Edward James Olmos


The Red Queen shook her head. “You may call it ‘nonsense’ if you like,” she said, “but I’ve heard nonsense, compared with which that would be as sensible as a dictionary!”
«Ce serait un non-sens si vous voulez», dit la Reine rouge, «mais j’ai entendu des non-sens en comparaison desquels celui-ci serait aussi plein de sens qu’un dictionnaire.»
—Lewis Caroll, Through the Looking-Glass, and What Alice Found There / chapitre II

The Red Queen shook her head. “You may call it ‘nonsense’ if you like,” she said, “but I’ve heard nonsense, compared with which that would be as sensible as a dictionary!”

«Ce serait un non-sens si vous voulez», dit la Reine rouge, «mais j’ai entendu des non-sens en comparaison desquels celui-ci serait aussi plein de sens qu’un dictionnaire.»

Lewis Caroll, Through the Looking-Glass, and What Alice Found There / chapitre II


Influencé par les travaux d’Alan Turing, Ernst Haeckel et D’Arcy Thompson, l’artiste Andy Lomas crée des oeuvres basées sur l’étude des formes naturelles et de leurs relations à de simples règles mathématiques.
Il démontre comment des structures complexes similaires à celles des plantes et des coraux peuvent être créées par simulation numérique de flux et de dépôt, progressivement développées en simulant le processus d’accumulation de millions de particules circulant au hasard dans un champ de forces. View Larger

Influencé par les travaux d’Alan TuringErnst Haeckel et D’Arcy Thompson, l’artiste Andy Lomas crée des oeuvres basées sur l’étude des formes naturelles et de leurs relations à de simples règles mathématiques.

Il démontre comment des structures complexes similaires à celles des plantes et des coraux peuvent être créées par simulation numérique de flux et de dépôt, progressivement développées en simulant le processus d’accumulation de millions de particules circulant au hasard dans un champ de forces.